Réflexion spirituelle - Juin 2017

Est-ce que notre monde vous fait peur ?

J’ai décidé récemment de partir en voyage pendant environ deux mois cette année – j’étais si emballée à cette idée. En novembre dernier, je disais à ma famille et à mes amis ce que j’avais l’intention de faire et à quel point j’avais hâte de partir, mais immanquablement, il arrivait un moment dans la conversation où mes interlocuteurs me disaient : « Sois prudente car il se passe bien des choses dans ce coin-là… » ou bien « Ne fais confiance à personne car tu pourrais te faire avoir… ». J’en suis venue moi-même à éprouver des craintes. Pourquoi ai-je envie de quitter ma maison sécuritaire et mon pays développé pour aller voyager dans des endroits inconnus de pays du tiers monde ?

Quand je réfléchis aux pensées et aux doutes que j’avais il y a deux mois, j’ai un peu honte. Je suis en ce moment même aux Philippines, le pays où je suis née et où j’ai grandi, un pays qui était ma demeure, un pays où j’avais peur de retourner à cause des commentaires de différentes personnes. J’ai eu honte de constater à quel point les commentaires des autres avaient pu si facilement changer mon opinion et soulever des craintes dans ma vision des choses et mes convictions, alors que tout cela n’a rien à voir avec ce que je vis aujourd’hui. J’ai eu honte parce que je suis vincentienne et que nous avons pour principe de ne pas juger les gens, mais bien de les aimer de tout notre cœur – ce que nous devrions faire à l’échelle internationale et non pas seulement près de chez nous.

Le monde est un endroit si merveilleux – rempli de gens aimants, compatissants et travaillants. Chacune des personnes que j’ai rencontrées pendant mon voyage, des agents de bord pendant les vols jusqu’aux marchands de rue et aux gens qui m’ont aidée à retrouver mon chemin à l’occasion, ne devaient pas être des sources de crainte mais bien d’inspiration.

Aujourd’hui, il y a tant de séparation à travers le monde – cela semble tellement plus évident maintenant que jamais – nous sommes bombardés par la colère, la division, la haine et la peur. Ne laissons pas les autres influencer nos opinions – cherchons plutôt à devenir meilleurs, à nous informer davantage et à être confiants que Dieu aura préséance et que peu importe ce qu’il arrive dans notre monde aujourd’hui, cela se produit pour des raisons qui font partie du plan de Dieu omnipotent.

Craignez-vous notre monde ?

Il ne faut pas – sortez de chez vous et AIMEZ-VOUS LES UNS LES AUTRES COMME DIEU VOUS A AIMÉS.

Sophia Mutuc, membre du comité spirituel