Réflexion spirituelle - février 2019

Vous êtes ici

L’homme riche Marc 10: 17, 19-20, 21-25

Vous n’avez pas à faire partie de la liste des milliardaires de Forbes, soit 2 208 d’entre eux dans le monde et 39 au Canada, pour que Dieu vous considère comme étant riche. Si nous y regardons de près, ne pouvons-nous pas tous identifier certaines similitudes entre notre vie et celle de l’homme riche et ses possessions? Toutes ces choses dont nous aurions peine à nous départir et que nous trouverions même impossible à laisser derrière.

Quelles sont les choses que le jeune homme riche ne pouvait pas abandonner et laisser derrière lui? Demandez-vous :

  • Qu’est-ce qui me motive le plus dans la vie ?
  • À quoi est-ce que je pense le plus?
  • Où est mon cœur?  
  • Qu’est-ce que je désire le plus?
  • Est-ce que Dieu fait partie de l’une ou l’autre de ces considérations?

Retrouve-t-on parmi les réponses les mots argent ou possessions, famille, emploi, prestige, honneurs et récompenses, bonne forme physique ou récréation? Chacune de ces réponses, et la liste en est infinie, constitue une partie de nos possessions. Serais-je prêt à les sacrifier si on me le demandait ou est-ce que je me retirerais, tel que l’homme riche l’a fait, incapable de tout laisser derrière moi?

Je ne dis pas que l’un ou l’autre de ces trésors ou objectifs est mauvais. Non, l’erreur se trouve dans la façon dont nous les percevons ou les convoitons pour eux-mêmes, au détriment de Dieu et du voisin. Voilà où est le problème.

N’oublions pas l’offrande de la pauvre veuve. Jésus était assis vis-à-vis du tronc et regardait comment la foule y mettait de l'argent. De nombreux riches mettaient beaucoup. Une pauvre veuve vint aussi; elle y mit deux petites pièces, une toute petite somme. Alors Jésus appela ses disciples et leur dit: « Je vous le dis en vérité, cette pauvre veuve a donné plus que tous ceux qui ont mis dans le tronc, car tous ont pris de leur superflu pour mettre dans le tronc, tandis qu’elle, elle a mis de son nécessaire, tout ce qu'elle possédait, tout ce qu'elle avait pour vivre. »

Le Seigneur vous demande simplement de donner avec amour, de manière amicale et avec le sourire, un mot d’encouragement envers un membre de la famille ou un collègue de travail ou d’études, une salutation à une personne sans abri, retenir votre langue quand on vous confronte, justement ou injustement, accepter les irritants mineurs qui risquent de survenir tous les jours, éviter de penser que les choses doivent toujours se faire à votre manière, ne pas vous plaindre si vous ne recevez pas la reconnaissance ou les éloges attendus pour un travail bien fait, etc.

Tout cela exige de l’humilité. Je dois être capable d’offrir tout ce que j’ai à Jésus, qui s’est offert lui-même sur la croix, en sacrifice pour moi,  de l’adorer et lui conférer les honneurs qui lui sont dus, admettant son autorité suprême sur toute chose et l’absolue dépendance de toute chose à Son égard, Lui qui est ma fin première et dernière.

En toute humilité, à tout seigneur tout honneur. Essayez de dire « Gloire au Seigneur » quand on vous complimente pour un travail bien fait ou quand vous recevez une reconnaissance, un honneur ou une distinction.

« Nous devrions nous offrir et tout ce que nous possédons à Dieu, afin qu’Il dispose de nous selon sa volonté, et que nous soyons prêts en tout temps à tout abandonner pour Lui. » - Saint  Vincent de Paul

« À l'affamé appartient le pain que tu gardes. À l'homme nu, le manteau que recèlent tes coffres. Au va-nu-pieds la chaussure qui pourrit chez toi. Au miséreux, l'argent que tu tiens enfoui. Les actes de charité que tu omets de faire sont autant d’injustices dont tu te rends coupable. ». – Saint Basile le Grand

Claude Bédard, président
Comité national de spiritualité

Prière pour la méditation
Les Litanies sur l'Humilité
Rafael Cardinal Merry del Va (1865-1930)

V.:            Ô Jésus, doux et humble de cœur,
R.:            Rendez mon cœur semblable au Vôtre.

            Du désir d’être estimé,
            délivrez-moi Seigneur,

            Du désir d’être affectionné…

            Du désir d’être recherché…

            Du désir d’être honoré…

            Du désir d’être loué…

            Du désir d’être préféré...

            Du désir d’être consulté…

            Du désir d’être approuvé…

            Du désir d’être compris…

            Du désir d’être visité…

            De la crainte d’être humilié…

            De la crainte d’être emprise…

            De la crainte d’être rebuté…

            De la crainte d’être calomnié…

            De la crainte d’être oublié…

            De la crainte d’être raillé…

            De la crainte d’être soupçonné..

            De la crainte d’être injurié…

            De la crainte d’être abandonné…

            De la crainte d’être refuse…

            Que d’autres soient plus aimés que moi,
            accordez-moi, Seigneur, de le désirer,

            Que d’autres soient plus estimés que moi…

            Que d’autres grandissent dans l’opinion et que je diminue…

            Que d’autres soient loués et que je sois oublié…

            Que d’autres soient employés et que je sois mis de côté…

            Que d’autres soient préférés en tout…

            Que d’autres soient plus saints que moi pourvu que je le sois autant que je puis l’être…

Amen

http://site-catholique.fr/index.php?post/Litanies-Humilit%C3%A9-Mgr-Merry-del-Val

 Réflexion spirituelle - février 2019

Nouveaux articles disponibles dans le catalogue!

Masques et filtres:

Mask

Coton ouaté à capuchon avec fermeture éclair:

SSVP Hoody  SSVP Hoody

Tablier et Gobelet: 

Tablier SSVP / SSVP Apron   Gobelet de voyage / Travel Tumbler

Livres:

Antoine Frédéric Ozanam by Raymond L. Sickinger            Turn Everything to Love

Signet (français):